extension ExtPose

Oreiller sarrasin ergonomique

Description from extension meta un oreiller ergonomique en sarrasin qui épouse vos formes
Image from store Oreiller sarrasin ergonomique
Description from store L’oreiller en sarrasin est naturel, il ne nuit donc pas à l’environnent. Les cosses de sarrasin sont naturelles, non toxiques non chimiques, elles permettent de fabriquer des oreillers naturels écologiques, on peut alors s’endormir en toute sérénité. Quels gestes simples pouvons-nous accomplir dans la vie quotidienne pour éviter de polluer davantage notre belle planète qui, soit dit en passant, n’est pas la nôtre, mais celle de nos enfants ? Nos aînés nous l’ont prêtée et nous la prêterons aux générations qui nous suivent. Comment ne pas l’abîmer davantage qu’elle ne l’a été ? Sur le plan individuel, un tas de petits réflexes peuvent être adoptés pour qui souhaite vraiment s’engager dans cet acte citoyen. En voici une liste non exhaustive, qui vous donnera déjà quelques idées de petites actions qui peuvent sembler insignifiantes lorsqu’elles sont prises séparément mais qui au bout du compte, ajoutées les unes aux autres et multipliées par le nombre d’êtres humains occupant la Terre, prendront de plus en plus d’ampleur. Toutes ces petites attentions envers Dame Nature peuvent peut-être vous paraître, certes, banales, mais elles comptent ! Les voici, un peu pêle-mêle, sans hiérarchie aucune, au fur et à mesure qu’elles peuvent nous venir à l’esprit. Et Dieu sait que chacun peut y ajouter sa petite « graine ». Economiser l’eau Lorsque vous vous lavez les mains ou lorsque vous vous brossez les dents, pensez à fermer le robinet. Sinon l’eau coule pendant que vous n’en avez pas besoin, quel gaspillage ! De même, il est recommandé de privilégier la douche, car l’eau nécessaire pour prendre une douche est beaucoup moins volumineuse que lorsque l’on doit remplir une baignoire entière. Réservez les baignades à la mer ou à la piscine  Eteindre les lumières et éviter de laisser les appareils en veille Avez-vous déjà constaté que lorsqu’une famille entière habite sous le même toit, bien souvent, même si ses membres sont réunis dans la même pièce, plusieurs autres pièces restent néanmoins inutilement allumées ? L’un est descendu pour manger, oubliant d’éteindre la lumière de sa chambre, l’autre est allé se laver les mains dans la salle de bains et a oublié d’éteindre derrière lui également. Quant à la « maîtresse de maison », elle laisse allumée la cuisine en permanence, car elle y retourne de temps à autre pour y chercher quelque ingrédient pour le souper. Et son mari, quant à lui, il a quitté précipitamment son bureau où il était occupé à réfléchir et se concentrer, et distrait, n’a pas éteint non plus… En outre, les appareils électroménagers sont branchés en permanence, en mode veille ; or ce mode de fonctionnement consomme de l’électricité inutilement… Donner une seconde vie aux objets Vous aimez les vêtements « vintage », la customisation, alors n’hésitez pas à faire les vide- grenier et à fréquenter les boutiques de vêtements d’occasion. Non seulement vous y dénicherez des trésors mais vous éviterez ainsi de rejoindre la cohorte des consommateurs qui engraissent les grosses enseignes de prêt-à-porter qui non seulement consomment énormément d’eau et d’énergie pour fabriquer leurs produits mais exploitent de la main d’œuvre à bon marché d’autres continents que le nôtre, là où le droit du travail est moins favorable aux ouvriers… Il n’y a pas que les vêtements qui puissent faire l’objet de recyclage mais tous les objets de la maison : les meubles, la décoration, les rideaux, la vaisselle… Votre intérieur aura plus de charme et vous aurez contribué à ralentir la production à outrance. Pratiquer le tri sélectif « Dieu soit loué », le tri sélectif est enfin enseigné à l’école primaire ! Nos petits se voient guidés par leur professeur des écoles dans le labyrinthe du tri sélectif (ce n’est pas toujours simple, il faut le reconnaître) et ils adorent cela. Ils ont appris, grâce à de petits jeux éducatifs adaptés à leur âge, le pourquoi du comment du tri. Et ils s’en sortent nettement mieux que beaucoup d’adultes ! Ouf, sur ce point, nous pouvons compter sur les jeunes générations pour prendre soin de la Planète. Ne plus acheter de suremballages Dans le même ordre d’idées, il est fortement recommandé de « boycotter » les produits qui comportent plusieurs emballages, comme c’est malheureusement le cas dans tous les super et hyper marchés. Difficile de ne pas céder à l’achat « compulsif » de son produit préféré, plaisir tellement régressif mais tellement nocif à la fois (et pour l’environnement et pour votre organisme, car il s’agit bien souvent de biscuits et autres pâtisseries industrielles qu’il vaudrait mieux ne plus consommer du tout, si l’on veut garder une bonne santé). Acheter en vrac Commencent à fleurir dans la plupart des grandes surfaces à l’heure actuelle (et non plus uniquement dans les magasins bio) des zones de libre service où les denrées sont stockées dans de grands « containers » et le client se sert (dans une poche en papier de préférence) la dose exacte dont il a besoin. Il s’agit, la plupart du temps, de produits de base tels que des pâtes, du riz, des céréales, des fruits secs… Il faudrait encourager cette initiative et le meilleur moyen de le faire serait d’y adhérer. Difficile pour certains car là, il n’y a plus de « marques », les produits sont neutres, on n’achète plus un logo mais un aliment… Il serait bon de réfléchir à nos réflexes conditionnés de consommateur conditionné par les lobbies et leur matraquage publicitaire… Acheter local et/ou bio et de saison Prenez le réflexe d’acheter et de consommer des aliments produits localement (circuits courts) et biologiques (sans utilisation d’engrais chimique et de pesticide). Encore une fois, vous aiderez la Planète à respirer en évitant l’usage de produits toxiques et l’utilisation de kérosène pour faire venir des produits de l’autre bout du monde. D’autre part, votre organisme vous en remerciera en se trouvant en meilleure santé car vous suivrez les cycles naturels de la vie. Devenir « vegan » La production de viande demande une consommation d’eau qui dépasse l’entendement. Et peu d’entre nous en sont conscients. Le seul moyen de limiter cette dépense en eau est de délaisser la viande, au profit d’autres aliments moins gaspilleurs. C’est le moment de passer à une alimentation plus saine car la viande est mauvaise pour la santé, causant non seulement des dégâts considérables au niveau écologique mais maltraitant bien souvent les animaux élevés dans des conditions lamentables et n’étant pas un bon nutriment pour notre organisme (bourrés d’antibiotiques, conservateurs et autres produits qui nous intoxiquent et font le lit des maladies « métaboliques » pour l’être humain qui à la base n’est pas carnivore). Oublier la voiture L’un des actes quotidiens les plus difficiles à mettre de côté est celui de prendre la voiture pour de petits déplacements. Et la voiture pollue ! Pourquoi ne pas décider de laisser la voiture au garage et d’en profiter pour prendre l’autobus (de nombreuses communes en France ont baissé les tarifs) qui revêt de nombreux avantages : pas de parcmètre à payer, pas de « stress » dans la circulation, et puis… bercé par le roulement de l’autobus, on peut se surprendre à rêvasser, à somnoler, à méditer bref à se recentrer. Et là, de nouveau, non seulement on protège la planète mais on se préserve également. Et puis pour les petites distances, réapprenons à utiliser nos jambes, montons sur les patins à roulettes ou empruntons la trottinette, pour la plus grande joie des enfants (mais pas seulement !). Cette liste est loin d’être complète, libre à vous de faire appel à votre créativité et d’inventer d’autres astuces. Sachez que le « recyclage » peut même être source de « revenus » pour vous. Petit à petit, en rendant vos bouteilles, le verre, le plastique, … dans des centres de collecte, vous récupérerez « des petits sous ». Certes, ce ne sont que de modestes petites pièces mais qui s’ajoutant les unes aux autres, vous feront quelque petit argent de poche. Pourquoi ne pas en profiter pour encourager nos jeunes enfants à accomplir ces gestes salvateurs pour la Terre. Ils se sentiront investis d’une mission Humanitaire et en sortiront grandis. Et la Planète aussi !

About Extpose

Extpose is a service for Chrome extension publishers.
It helps tracking and optimizing browser extension performance in Chrome Web Store.

The most valuable features are available after creating an account.

Learn more

If you are not an extension developer and want to install this extension please proceed to Chrome Web Store

Go to Chrome Web Store

Statistics

Installs
17
Category
Rating
0.0 (0 votes)
Last update / version
2018-04-28 / 0.0.1

Links

Categories

...

Keywords

...

Similar extensions